GIRM

Depuis 1982

Notre histoire

Autrefois entité de l’Association Française d’Action Chevaleresque (A.F.A.C.), le GIRM est devenu une association à part entière depuis l’Assemblée Générale de 2015.

L’A.F.A.C est une association à but non lucratif de loi 1901. Créée en 1970 par un groupe de jeunes souhaitant partager leur passion à travers le bénévolat, (elle est publiée au Journal Officiel du 6 Juillet 1973). Parmi les actions créées par l’association figure le G.I.R.M. (Groupe d’Intervention Rapide Motard).

Entre 1972 et 1979, une quarantaine de bénévoles participent une fois par an à l’opération « 24 Heures ». A l’origine, le « Bol d’Or » attirait de nombreux motards venus de toute la France. Notre opération consistait à se positionner sur 7 ou 8 stations-services « TOTAL » de la RN 23 entre Chartres et Le Mans. Le but étant d’effectuer des allés et retours pour aider les motards en panne à réparer ou rapatrier leurs moto en région parisienne.

En 1978, le « Bol d’Or » devient « Les 24 Heures du Mans ». En 1980, l’Autoroute A6, ouverte depuis peu, devient gratuite pour les motards à cette occasion. Il n’est dès lors plus question d’effectuer de dépannages.

En 1982, l’Automobile Club de l’Ouest nous donne l’idée d’installer le G.I.R.M. à un « point d’accueil » à la sortie de l’autoroute, au péage « le Mans-Est ».

En 2001, le péage déménage à Auvours » (Sortie n°23 de l’autoroute A28). Aujourd’hui encore, nous sommes une trentaine de bénévoles présents chaque année afin d’effectuer « Nos 24 Heures » comme nous les appelons communément.

L’association et ses différents membres se réunissent chaque année grâce à une même passion, la Moto. Nous nous retrouvons autour de valeurs comme la Fraternité et le Partage, afin de vivre chaque année une belle aventure.

Du 20 au 22 avril 2018, le GIRM effectuera sa 37ème opération. L’aventure se poursuit sans relâche avec les bénévoles, heureux de se retrouver au Mans chaque année et d’offrir leur fraternité amicale, qu’ils souhaitent contagieuse afin que l’étape au péage deviennent un arrêt incontournable pour un bon nombre de motards sur la route des 24 heures du Mans.